Forgot Login?  
Français (FR) English (UK) Italian (IT)

Vižula

by Y. Marion - Creation date : 20/01/2011

Identity card

Official modern name(s)
Vižula
Modern name(s) - variants
Isola del Vescovo
Location
Medulin
Commune (moderne)
Medulin
Region (moderne)
Istarska
Country (modern)
Croatia

Coordinate

Latitude
44.8182983
Longitude
13.9217997
Source
Google Earth
Altitude
3

Regio or provincia

exarchat de Ravenne, Regio X , Venetia et Histria

Ager coloniae / municipalis / civitatis

Pola

Type of the site

Habitat isolé
Notes
Villa maritime d'époque romaine

Chronology

Periods
Roman empire
Late Antiquity
Early Middle Ages

Beginning

year
-25
Justifications
Le mobilier archéologique trouvé en place indique que la villa maritime a été occupée de manière continue de la fin du Ier s. a.C au milieu du VIe s. p.C. Au Haut Moyen-Age, la villa a été transformé en un habitat groupé (multiplication des cloisons et des foyers pour accueillir plusieurs familles).

End

year
600

General description

Dans la baie de Medulin, la villa maritime s'étire sur la côte occidentale et méridionale de la prequ'île de Vižula ; les structures répérées définissent six secteurs : le secteur 2 couvre la résidence (pars urbana) tandis que les autres secteurs sont les zones d'habitat et d'activités des esclaves (pars rustica) ainsi que des zones portuaires.
Dans le secteur 2, la villa, créée à l'époque augustéenne, s'est installée sur un système de quatre terrasses qui descendent doucement vers la mer. Elle a connu quatre phases de construction et de réaménagement. La phase 1 couvre le 1er s. p.C. ; la phase 2 couvre les IIe et IIIe s. p.C ; la phase 3 correspond à l'Antiquité tardive (IVe - Ve s; p.C) et la phase 4, du VIe s. p.C., se marque par l'existence de quelques foyers sur la terrasse la plus élevée.
Pendant les deux premières phases, du Ier au IIIe s., le plan de construction obéit à un même schéma dont seulement deux ailes ont été en partie fouillées, la façade maritime, aujourd'hui en partie sous l'eau, et l'aile méridionale contiguë mieux conservée car elle est bâtie sur les terrasses. L'on a cependant l'amorce de l'aile orientale, sur la dernière terrasse. La pars urbana semble donc organisée en U autour d'une vaste cour, avec une façade latérale le long de la mer. Au deuxième siècle, peut-être à la suite d'un incendie, l'aile méridionale est réorganisée, les salles se multiplient, enfermant une belle citerne au sol recouvert d'un opus spicatum.
La troisième phase est marquée par une orientation différente et de nouvelles constructions, luxueusement décorées et mosaïquées. La dernière phase (VIe s. p.C.) signale le changement de fonction du site : il ne s'agit plus en effet d'une villa maritime, résidence d'un riche propriétaire et lieu de réception des amis et clients, mais d'un espace qui sert de refuge à plusieurs familles, comme semble le témoigner les divers foyers installés à même les magnifiques mosaïques de la phase précédente.

Historiography

Les premiers à signaler des vestiges sur l'îles furent au XIXe s. Henrik et Richard Weisshäupl (1901, 169-208), qui évoquaient des mosaïques et des murs puis, au XXe s., Anton Gnirs, beaucoup plus précis, parlant d'une luxueuse et spacieuse villa maritime sur l'Isola di vescovo (1908b, 157 ; 1908a, 124-143 ; 1908c, 167-186). Puschi en 1928 évoque les ruines de la villa de Crispus sur l'Isola Valdenega – notes rapportées par Benussi (1927-1928), 249-250. L'idée d'une villa propriété impériale (Crispus étant le fils de Constantin le Grand, exécuté dans les environs de Pola) est avancée dès 1908 par B. Schiavuzzi qui s'appuie sur la richesse et la variété des revêtements en marbre, sur la taille des salles et les mosaïques (Schiavuzzi 1908, 162). D'autre part, les observations et prospections sous-marines ont mis en valeur des installations portuaires importantes, notamment un embarcadère au sud de la péninsule, vu par A. Gnirs (Gnirs 1980b, 157), confirmé par Attilio Degrassi et fouillé par I. Miholjek (2006) et M. Jurišić (2006). A la fin du XXe s., une nouvelle prospection de 25 ha autour des vestiges fut à l'origine d'un projet de parc archéologique et de la programmation d'un chantier de fouilles, démarré en 1995 et qui se poursuit aujourd'hui en 2012.

Protection / Conservation

State

Propriété
public
Visible
yes
Notes
La presqu'île de Vižula est peut-être communale sur le territoire de Medulin. En revanche, la nécropole de Burle, à l'entrée de l'isthme, est sur une propriété privée.
Les informations sur la protection concernent les deux sites (Prilazno područje poluotoka Vižule i privlake Burle kod Medulina).

Protection

Protégé
yes
Protection légale(type)
n° arrêté de protection : 49/3-70, depuis le 24 mars 1970
Inscrit dans le Registre des biens culturels de la République de Croatie – liste inamovible des biens culturels, sous le n° RR1-237.
Autorité responsable
Ministarstvo kulture, Uprava za zaštitu kulturne baštine, Konzervatorski odjel u Puli
Contacts
Ministarstvo kulture, Uprava za zaštitu kulturne baštine, Konzervatorski odjel u Puli
Ulica Grada Graza 2, 52100 Pula

Risk

Niveau
null
Type
fouilles clandestines
Notes
Aucun risque.

Valorisation

Excavation in progress
yes
Archaeological Park
yes

Site museum

Nearby museum

Conservation deposit

Notes
Les informations sur la valorisation ne concernent que le site de Vižula.

URI : http://adriaticummare.org/adriatlas?idSite=28

DOI : 10.21412/adriatlas_28